Qu’est-ce que le portage salarial ?

Dans le monde du travail, l’on parle de plus en plus de portage salarial. Ce concept, selon l’ordonnance du 2 avril 2015, fait intervenir trois parties : le salarié porté, l’entreprise de portage salarial et l’entreprise cliente. Voyons tout cela plus en détail.

Les 3 piliers du portage salarial

Qu’est-ce que le portage salarial ? C’est un concept qui repose sur 3 piliers fondamentaux, 3 entités qui forment un ensemble organisé.

En premier lieu, il y a le salarié porté qui reçoit des tâches spécifiques de la part des entreprises clientes. C’est donc lui qui effectue les missions proprement dites.

En second lieu, il y a l’entreprise de portage qui facture l’entreprise cliente et qui paie le salarié porté pour les missions effectuées. L’entreprise se doit également de délivrer un contrat de travail au salarié porté.

En troisième lieu, il y a l’entreprise cliente qui travaille de concert avec l’entreprise de portage via un contrat de prestations. C’est elle qui fait appel au savoir-faire du salarié porté pour effectuer diverses missions.

Mais de quel salarié porté parle-t-on ? Selon l’article L.1245-2.I du Code du travail, il faut que le salarié porté ait une expertise et une qualification avérées. Il doit disposer d’une certaine autonomie qui lui permet de trouver lui-même les entreprises clientes avec qui il convient des conditions de travail, des missions, de la durée de celles-ci et de ses rémunérations. Ce sont surtout les experts des métiers de conseil qui sont concernés par le portage salarial. À noter que le salarié porté profite de tous les avantages que confère son statut de salarié. Il peut par exemple bénéficier d’allocation au chômage.

Les métiers du portage salarial

Les métiers concernés par le portage salarial sont les prestations intellectuelles. Ce sont essentiellement le coaching, l’ingénierie, la formation, le digital, l’informatique, le marketing, la communication, la gestion de projet, la stratégie, la traduction, l’organisation, l’audit, les ressources humaines, le management, l’immobilier, la santé, etc.

Qui sont les plus intéressés par le portage salarial ? Le portage salarial interpelle particulièrement les salariés qui envisagent une reconversion professionnelle, ceux qui se trouvent en transition professionnelle. Il intéresse également les retraités, les cadres, ceux qui veulent créer leur propre entreprise, les freelances, les auto-entrepreneurs et les seniors. On remarque aussi que de plus en plus de jeunes s’intéressent au portage salarial notamment les jeunes fraîchement diplômés qui ne souhaitent pas intégrer une entreprise, mais plutôt en indépendants. En fait, le portage salarial concerne tous ceux qui préfèrent exercer une profession autrement que par les voies classiques. Le salaire moyen d’un salarié porté est au minimum 2 452 euros brut pour un travail à plein temps. L’on y ajoute 5 % d’apport d’affaires, ce qui revient à une rémunération minimale de 2 574 euros bruts.

Si le portage salarial vous intéresse, il ne vous reste plus qu’à trouver une entreprise de portage salarial. Elles sont nombreuses en France. Pour faire un choix, tenez compte de la réputation de l’entreprise, de ce qu’elle peut vous proposer, de voir si elle est assurée, etc.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked