Travailler dans l’immobilier : un secteur anti-crise

L’immobilier figure parmi les secteurs qui ne connaissent quasiment jamais de crise. Ce secteur porteur a d’ailleurs le mérite d’être un grand pourvoyeur d’emploi. Si vous êtes étudiant et que vous envisagez d’intégrer ce domaine, vous faites un excellent choix.

Quand l’immobilier va, tout fonctionne

La dernière crise touchant l’immobilier remontait à 2009. Depuis, le secteur a repris son envol avec un taux de croissance annuelle de 3,3%. Dans tout l’Hexagone, le secteur regroupe près de 2 millions d’emplois et pèse environ 10% du PIB. La demande immobilière ne tarit pas. En dehors de la région parisienne, des villes comme Nantes ou Rennes attirent les acheteurs. Bref, l’immobilier se porte bien. En optant pour ce secteur, vous affronterez l’avenir sereinement puisque le bâtiment a encore ses plus beaux jours devant lui, en France.

Des cursus de formation variés

Que ce soit clair, les professionnels de l’immobilier suivent des formations de plus en plus pointues. Il est loin le temps où les agents immobiliers étaient formés sur le tas. Désormais, il faut décrocher au moins BTS, un diplôme de niveau bac+2 pour entrer dans la profession. D’ailleurs, il existe différentes qualifications pour permettre aux étudiants de choisir les durées qui leur conviennent. Il est possible de poursuivre la formation jusqu’au master II si nécessaire. A partir d’une licence professionnelle, vous pourrez très bien décrocher un poste.

Différents métiers immobiliers au choix

L’agent immobilier est un intermédiaire dont la mission consiste à rapprocher les loueurs ou acheteurs potentiels aux propriétaires. Il faut généralement un BTS pour accéder à cette profession. Ce sera une licence qu’il faudra avoir pour devenir gestionnaire de biens immobiliers. Ce professionnel qualifié s’occupe indépendamment de la vente ou de la location de tout un immeuble ou un lotissement. Enfin, les juristes spécialisés dans le secteur immobilier suivent jusqu’à 5 ans de formation universitaire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked