Les améliorations envisagées pour la formation professionnelle en France

La formation professionnelle est en constante évolution depuis quelques années, et plus encore avec l’adoption de la loi El Kohmri. Bien sûr, on ne peut pas parler de véritable révolution, mais les ajustements effectués méritent d’être pris en considération.

L’effectivité du compte personnel d’activité

formation-fpaLe compte personnel d’activité est un projet qui a demandé beaucoup de temps et de débats avant de se concrétiser. La concrétisation du compte personnel d’activité se traduit par la mise en œuvre des droits sociaux des salariés et personnes actives, mais aussi des retraités. Tous les droits sociaux, CPF, CIF, et tous les autres, ont été repris dans le CPA pour leur universalisation. Des ajustements ont également été apportés en ce qui concerne le compte professionnel de formation et le déroulement de la formation elle-même de façon à élargir le plus possible leur bénéfice.

Les améliorations du CPF

Désormais, le CPF est ouvert aux salariés qui n’ont pas de qualifications ou aux jeunes qui viennent juste de terminer leurs études. Après les négociations successives réalisées par les branches professionnelles, les salariés à mi-temps reçoivent désormais les mêmes traitements que les salariés à plein temps. Le CPF est ainsi aligné pour toutes les personnes actives dans le but d’améliorer les performances de tous. A partir de 2018, les salariés indépendants auront également la possibilité d’ouvrir un CPF.
Enfin, sur les formations éligibles, le salarié aura également plus de perspectives puisqu’elles ont été élargies à une large palette d’actions de formation pour compléter la liste établie par la loi du 5 mars 2014.
L’un des fers de lance majeurs du CPA est qu’il ne se limite pas aux actions de formation salariale. Il peut également être utilisé pour financer tout projet de création d’entreprise pour stimuler les activités économiques.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked