Qui peut dispenser une formation continue ?

Quand l’employeur, l’employé ou les deux à la fois décident de mettre en place une formation professionnelle continue, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Outre la définition du besoin des deux parties et principalement de l’entreprise et les aspects financiers de la formation, il faut penser aux prestataires à choisir. De nombreux organismes partagent le marché de la formation professionnelle, il faut savoir choisir selon vos besoins.

Si vous avez besoin d’un diplôme ou d’un titre reconnu

diplome reconu Parfois, il faut un diplôme précis pour prétendre à un autre poste ou à une hiérarchie plus élevée au sein d’une entreprise. Les certificats sont également nécessaires pour utiliser et/ou appliquer de nouvelles méthodes, de nouveaux matériels dans le même secteur de travail. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers des organismes de formation délivrant des certifications officielles. Il peut s’agir d’un diplôme ou encore d’un titre, mais celui-ci doit obligatoirement figurer dans le répertoire national de certifications professionnelles. Nombreux sont les organismes répertoriés sur ce plan, faites votre choix en comparant les offres : le contenu même de chaque formation, le titre ou le diplôme des formateurs, la forme et les supports de cours, le tarif proposé.

Si vous avez besoin d’une amélioration de compétence

formation_adultesParfois, il est seulement question de trouver d’autres méthodes et techniques pour améliorer les résultats. Ceci est le cas pour certains domaines pris en charge particulièrement par l’État. Des organismes publics et parapublics offrent alors des formations régulières auxquelles vous devez vous inscrire directement. Il s’agit de l’AFPA ou l’association nationale pour la formation des adultes sous la tutelle du ministère chargé de l’emploi, les centres de formation professionnelle et de promotion agricole sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et les chambres consulaires englobant les chambres d’agriculture, de commerce et d’industrie, des métiers.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked