Se lancer dans l’entrepreneuriat

L’aventure entrepreneuriale tente beaucoup de personnes lasses d’être salariées. Il existe d’ailleurs divers statuts faciles et allégés pour ceux qui veulent se tourner vers la création d’entreprises. Pour réussir dans ce projet, il faut de la volonté et de l’ambition, mais aussi de patience et s’entourer des bonnes personnes. Voici quelques conseils pratiques pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

S’appuyer sur un business plan

Le business plan ou plan d’affaires est l’évaluation de la viabilité financière ainsi que l’étude de marché de votre projet. Pour cela, il faut dresser une liste des objectifs à atteindre et concrétiser ce qui est réalisable. C’est bien de rêver, mais il faut que cela rapporte aussi. Le business plan est le guide qu’il faut garder en tête pour se concentrer sur ses objectifs. Pour réaliser votre business plan, vous devez d’abord décrire avec précision votre idée et projet. Ensuite, vous devez définir une stratégie ficelée. Puis, vous devez faire une analyse du marché, c’est-à-dire tester ce projet sur un maximum de personnes cibles. Vous devez ensuite trouver les financements. L’idéal est d’évaluer son business plan une à deux fois par an afin de l’adapter aux différentes situations qui se présentent. Le plus important est de maintenir le cap et de réussir.

Bien choisir le statut juridique

C’est l’étape cruciale de la création d’entreprises. Il existe plusieurs statuts parmi lesquels vous pouvez opter pour votre entreprise : le statut d’entreprise individuelle, le statut d’auto-entrepreneur, l’EIRL, l’EURL (SARL, SASU), etc. Le choix du statut doit dépendre de vos objectifs et du fait que vous êtes seul ou nombreux à créer l’entreprise. Il faut aussi appréhender les conséquences du statut que vous choisissez. Vous devez par ailleurs tenir compte du régime social, du régime fiscal et de vos besoins immédiats ainsi que dans le futur. Il se pourrait que vous envisagiez de vous associer plus tard. Dans ce cas, vous devez privilégier un statut unipersonnel comme la SARL ou SAS qui sont des sociétés commerciales très sollicitées.

Trouver les financements

Grâce au business plan, vous pouvez convaincre plus aisément vos partenaires financiers. Le financement est plus accessible quand votre projet est bien construit et crédible. Vous pouvez notamment demander un prêt bancaire, faire des levées de fond ou vous tourner vers des institutions pouvant vous aider à démarrer votre activité comme les incubateurs, les chambres de commerces et industries ou les réseaux d’entreprises. Vous pouvez également demander des allègements fiscaux et des exonérations de cotisation sociale adaptés à votre activité. L’accompagnement d’un professionnel s’avère être très utile dans cette démarche. Vous pouvez par exemple faire appel à un expert-comptable qui possède l’expertise nécessaire et les compétences pour vous donner de bons conseils sur l’imposition et les différents paiements.

Acquérir les bonnes bases avant de se lancer

Avant de vous lancer dans l’univers de l’entrepreneuriat, nous vous conseillons d’abord d’acquérir de bonnes bases. Certes, vous avez peut-être les qualités requises pour être un bon entrepreneur, mais cela ne vous suffira pas à réussir et avoir du succès dans le domaine. Vous devez avoir certaines compétences. Pour cela, l’idéal est de suivre une formation. Vous pouvez vous adresser à Eagle Academy si vous voulez suivre des formations spécialisées pour devenir entrepreneurs ou pour des chefs d’entreprise dans le but de développer vos compétences en management, leadership et marketing.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked